10 points (et plus) pour bien préparer son salon


Comment faire de votre salon un formidable outil de génération de chiffre d'affaire

kakemono, totems, stand parapluie, presentoirs pour bien organiser son salon

 

10 points (et quelques autres) pour bien préparer son salon

Un salon permet souvent de rencontrer et prendre contact avec de potentiels clients et partenaires commerciaux. Pour permettre de mener à bien cette rencontre, il s’agit tout d’abord de bien choisir son salon puis de bien le préparer.

Afin de vous y aider, nous avons mis sur pied une check-list composée de conseils simples.

Un salon se prépare plusieurs mois à l’avance !

Tout commence bien avant le salon, il est nécessaire de choisir un salon qui fait montre d’une capacité à drainer un public qui correspond à votre domaine d’activité.

La meilleure solution pour s’en assurer consiste à visiter les salons l’année précédente.

Une fois que vous avez sélectionné le salon, pensez à procéder à l’inscription très rapidement. En effet, les salons à forts potentiels sont souvent renouvelés aussitôt terminés. Les places sont limitées et les meilleures sont généralement réservées d’une année sur l’autre, donc déjà prises.

Dès l’inscription, il est important de mettre en place un rétro-planning car de nombreuses tâches seront à réaliser :

  • Un plan du stand et un budget, l’équipement d’un stand revient entre 300 et 500€ par m², quelle que soit la taille du stand.
  • Dans votre plan, prévoyez un point d’accueil et un espace cosy pour s’asseoir afin de discuter tranquillement avec vos visiteurs ;
  • Un espace de stockage est aussi à prévoir pour ranger les documentations, les lampes de rechanges pour les projecteurs, les consommables etc…
  • Un planning de présence sur le salon, qui sera forcément bouleversé à la dernière minute par des imprévus, prévoyez donc des solutions de rechange ;
  • Des badges avec vos noms et fonctions dans la société, cela permettra à vos interlocuteurs de savoir tout de suite à qui ils ont affaire ;
  • Des fiches contacts pour noter les informations que vous collecterez sur le salon (prévoir une agrafeuse y attacher les cartes de visites) ;
  • Tous les éléments de communication : dossiers de presse à laisser à l’espace presse du salon ou à remettre aux journalistes, fonds de stand ou stand parapluie, panneaux, bâches, kakemono, présentoirs pour vos plaquettes, écran vidéo ou écran de projection

N’oubliez pas que votre stand doit être bien visible pour attirer les visiteurs…

  • Choisissez les produits que vous allez présenter et faites réaliser les documentations de ces produits pour pouvoir les distribuer sur le stand ;
  • Faites aussi réaliser des vidéos ou des présentations de vos produits pour les projeter sur le stand, cela attirera les visiteurs ;
  • Pensez à renouveler votre stock de cartes de visites et celui de vos collaborateurs, il n’est pas rare de laisser plusieurs centaines de cartes de visites sur un gros salon ;
  • Prévoyez la mise à jour de votre site web afin d’annoncer votre présence sur le salon,
  • Envoyez des invitations par courrier ou par emailing, ces invitations sont aussi l’occasion d’occuper le terrain auprès de vos clients et prospects,
  • Enfin repérez sur le plan du salon vos partenaires potentiels pour les visiter, et vos concurrents afin de faire un peu de veille concurrentielle.
  • Et surtout ! Attention au temps de réalisation et d’impression de vos supports de communication.

Pendant le salon, vous serez sans doute très occupés, il faudra notamment veillez à :

  • Vous assurez la veille de la présence de chacun sur le stand pour le lendemain,
  • Vous ménager du temps pour rencontrer les journalistes professionnels, passer du temps dans les allées du salon, en particulier près des stands de vos concurrents…
  • Faire le tour des partenaires potentiels repérés au préalable et prendre des rendez-vous après le salon,
  • Prendre des photos du stand, mais aussi des visiteurs sur votre stand, prévoir de réaliser un film si vous en avez le budget, ces outils vous seront utiles pour communiquer sur votre site après le salon.

Après le salon :

  • Il est impératif de faire un bilan tant en interne qu’en externe. Vous devrez communiquer sur votre site web des informations telles que : le nombre de visiteurs, les contrats conclus, etc… Ce sera l’occasion de mettre en ligne les photos et vidéos prises durant le salon.
  • Il sera nécessaire d’assurer un suivi de toutes les actions amorcées sur le salon comme les envois de documentations complémentaires, les rendez-vous à fixer. Cela doit être fait dans la semaine qui suit le salon, faute de quoi, vous perdrez en qualité de contact avec vos interlocuteurs.
  • Enfin, n’oubliez pas que si vous avez obtenu de l’information sur vos concurrents, ils ont pu faire de même avec les informations que vous avez pu laisser échapper, aussi, pour protéger votre patrimoine industriel, pensez à faire appel à des spécialistes de la protection de vos savoir-faire comme notre partenaire la société Secalys

Commentaires (2)

  1. Fabrice:
    févr. 06, 2014 at 11:37

    Bonjour,
    c'est un excellent rappel que vous faites.
    Effectivement les salons sont de grandes machines à générer du trafic. Pour une entreprise cherchant à gagner en visibilité c'est l'idéal et c'est un moment qu'il ne faut pas louper.

  2. Justine:
    févr. 16, 2015 at 04:26

    Merci pour ces conseils.


Ajouter un commentaire

Les commentaires sur ce sujet ne sont plus acceptés.